Méthodes de mesure des couples

Quelles sont les différentes méthodes de mesure des couples ?

La méthode de mesure des couples dépend de l’application et peut être de type direct ou indirect.

Mesure des couples par la méthode directe

Les mesures dynamiques des couples, exactes et reproductibles, ainsi que les mesures dynamiques et statiques de longue durée sont effectuées directement sur des couplemètres rotatifs via des jauges de contrainte (DMS). Le couple à mesurer est enregistré, amplifié et numérisé par l’élément de mesure du couple. Les valeurs de mesure numériques sont ensuite traitées et adaptées à différentes sorties. Sur les couplemètres modernes, les transferts de l’énergie et des données s’effectuent généralement sans contact par télémétrie.

Les capteurs de couple destinés à la surveillance des opérations de vissage sont directement intégrés dans le processus de production. Le couple d’un entraînement peut être directement mesuré dans la chaîne cinématique à l'aide d’un couplemètre à bride sans contact.  

Mesure des couples par la méthode indirecte

Les capteurs de couple de réaction piézoélectriques font leurs preuves dans les applications requérant de grandes plages de mesure, une protection contre les surcharges extrêmes et une haute résolution. Ces capteurs permettent de mesurer sans problème les variations les plus minimes de couple même sous d’énormes contraintes mécaniques.

Pourquoi la mesure des couples est-elle si importante ?

Les mesures des couples jouent un rôle important dans de nombreux secteurs industriels, notamment dans la construction mécanique, chez les fabricants et exploitants de bancs d’essai ainsi que dans de multiples branches de l’industrie manufacturière.

Le couple est une variable importante dans le développement des moteurs à combustion, des entraînements et des pompes. Il sert à définir la performance, l’efficacité et la friction.

En recherche et développement ainsi qu’en surveillance des processus industriels et assurance qualité, les mesures de couple sont essentielles pour garantir une sécurité et une efficacité maximales aux dispositifs à tester, qu’il s’agisse de raccords à vis ou d’entraînements.

Des méthodes d’essai et de simulation sophistiquées sont indispensables pour accroître l’efficacité des entraînements et donc des systèmes complets dans les secteurs de l’automobile et de l’aérospatial, mais aussi dans la technologie du formage, la transformation des plastiques et les énergies renouvelables. L’augmentation ciblée de l’efficacité et la baisse de la consommation d’énergie qui en résulte permettent de réduire considérablement les coûts et d’ainsi renforcer à long terme le positionnement des entreprises sur le marché. La mesure du couple gagne en importance dans le contexte de l'électromobilité. 

Contact
(max 25 Mb)