Incertitude de mesure

Qu’est-ce qu’une incertitude de mesure ?

Chaque mesure physique effectuée dans la recherche et l’industrie implique une certaine incertitude. La moindre fluctuation des conditions environnementales peut influencer la mesure et entraîner des écarts qui rendent le résultat de la mesure peu fiable. Pour obtenir des résultats de mesure exploitables, il est indispensable de connaître l’incertitude associée aux résultats.

L’incertitude de mesure quantifie la « méconnaissance » que l’on a d’une valeur mesurée. C'est un paramètre [u=uncertainty] lié au résultat de mesure et exprimé en pourcentage qui indique la dispersion des valeurs pouvant être raisonnablement attribuées à la valeur mesurée sur la base des informations disponibles. Elle représente en d’autres termes une plage dans laquelle la valeur réelle de la valeur mesurée se situe avec une probabilité définie.

Comment définir l’incertitude de mesure ?

Il existe différents procédés normalisés selon les normes ISO qui permettent de déterminer l’incertitude de mesure. La méthode d’analyse et de calcul selon le guide ISO/CEI 98-3 se base sur les distributions de probabilité. Elle repose sur des informations quantitatives, mais aussi sur des paramètres non statistiques, tels que les valeurs empiriques ou les données provenant d’un certificat d'étalonnage Le calcul de l’incertitude de mesure dépend de la mesure à effectuer ainsi que du principe et de la méthode de mesure. Il prend en compte toutes les variables d’entrée pertinentes qui pourraient influencer la mesure. Il résulte donc d’une combinaison de tous les facteurs d’influence des différentes variables d’entrée. Plus la chaîne de mesure contient d'éléments, plus la détermination de l’incertitude de mesure devient complexe. 

Une autre méthode permettant de déterminer l’incertitude de mesure est l’essai interlaboratoire selon la norme ISO 21748. Plusieurs laboratoires effectuent ici des tests sur des échantillons identiques en appliquant les mêmes méthodes de mesure. La comparaison ultérieure des mesures au sein du même laboratoire et entre les laboratoires respectifs permet de définir une incertitude-type sur la mesure effectuée.

Existe-t-il en métrologie des méthodes automatiques ?

KiXact de Kistler est la première technologie du marché qui permet de calculer automatiquement l’incertitude de mesure et de l’interpréter correctement. Un logiciel d’analyse reconnait ici les facteurs influant sur la chaîne de mesure ainsi que leur force d’impact. Cette procédure permet d’obtenir des résultats de mesure plus pertinents et d’une incertitude plus faible .

Pourquoi est-il important de connaître l’incertitude de mesure ?

Le manque d’informations sur l’incertitude du résultat de la mesure peut entraîner une mauvaise interprétation. Les mauvaises décisions qui en découlent peuvent engendrer des coûts inutiles pour l’industrie, nuire à l’image de marque mais aussi donner lieu à des demandes d’indemnisation ou même à des poursuites pénales.
Savoir correctement déterminer l’incertitude de mesure permet de mieux définir les limites de tolérance et donc d’optimiser un processus.

Contact
(max 25 Mb)